Citoyenneté et nationalité

Citoyenneté et nationalité

La démocratie française, fière de sa fondation par une «Déclaration des droits de l'homme et du citoyen», n'a eu de cesse, au long de son histoire - notamment coloniale -, de manquer à sa parole et de soigneusement distinguer les deux : l'homme, le citoyen. Au prétexte que la cit... + Saiba mais
por R$ 71,34 4x de R$ 17,84 sem juros  

Descrição

La démocratie française, fière de sa fondation par une «Déclaration des droits de l'homme et du citoyen», n'a eu de cesse, au long de son histoire - notamment coloniale -, de manquer à sa parole et de soigneusement distinguer les deux : l'homme, le citoyen. Au prétexte que la citoyenneté procurerait, ou exigerait, une élévation et une grandeur, dont seul les Français seraient les détenteurs.

Or la citoyenneté ne peut être démocratique que si elle trouve son appui et sa régulation dans la croyance que l'identité des hommes réside dans la possession partagée de la raison et du langage et non dans leur appartenance à une partie spécifiée du genre humain.
Dans cette ample réflexion, Dominique Colas montre les impasses historiques de la conception française de la citoyenneté, et par là il réfléchit aux limites effectives de la démocratie républicaine.
Coleção: Folio histoire
ISBN: EUR
ISBN13: 9782070428328
Editora: Gallimard
Dimensões: 110 x 180 (LxA)