Josacine: l'affaire empoisonnée

Josacine: l'affaire empoisonnée

11 juin 1994 : Emilie Tanay, 9 ans, meurt après avoir absorbé une cuillerée de Josacine empoisonnée au cyanure. 27 juillet 1994 : Jean-Marc Deperrois, adjoint au maire et chef d'entreprise normand, est mis en examen pour empoisonnement avec préméditation. 25 mai 1997 : Après ... + Saiba mais
de R$ 137,45por R$ 123,71 4x de R$ 30,93 sem juros Economize R$ 13,74

Descrição

11 juin 1994 : Emilie Tanay, 9 ans, meurt après avoir absorbé une cuillerée de Josacine empoisonnée au cyanure.

27 juillet 1994 : Jean-Marc Deperrois, adjoint au maire et chef d'entreprise normand, est mis en examen pour empoisonnement avec préméditation.

25 mai 1997 : Après douze refus de mise en liberté, J.-M. Deperrois est condamné à 20 ans de réclusion criminelle par la cour d'assises de Rouen.

Les médias se sont emparés de cette affaire. Les thèses de la défense de J.-M. Deperrois ont été largement répandues dans la presse, dans les journaux télévisés et radiophoniques. L'une d'elles se fonde sur l'hypothèse d'un accident domestique et rejette implicitement la faute sur la famille d'Emilie. Mais il y a les vérités journalistiques et les vérités judiciaires. Malgré la pression médiatique, les jurés ont condamné J.-M. Deperrois qui a toujours clamé son innocence.

Pascal Colé, ex-journaliste à Liberté-Dimanche, ami depuis dix ans des parents d'Emilie, raconte cette affaire empoisonnée qu'il a suivie jour après jour. Une enquête qui lui coûtera un procès en diffamation et de sérieux ennuis professionnels. Pour lui, le scandale n'est pas que J.-M. Deperrois soit condamné. Le scandale, c'est la mort d'une enfant innocente et le martyre subi par ses parents, harcelés depuis par une certaine presse et des menaces anonymes.
Coleção: Documents actualité
ISBN: EUR
ISBN13: 9782207246993
Editora: Denoel, Éditions
Dimensões: 139 x 220 (LxA)