Le Principe "Discussion" - Habermas ou le tournant langagier et communicationnel de la théorie critique

Le Principe "Discussion" - Habermas ou le tournant langagier et communicationnel de la théorie critique

L'objet du présent ouvrage est la transformation de la philosophie sociale de la première génération de l'Ecole de Francfort (Adorno, Horkheimer, Marcuse) par Jürgen Habermas en une théorie et philosophie de la rationalité communicationnelle qui, dans une distance de plus en plus... + Saiba mais

Descrição

L'objet du présent ouvrage est la transformation de la philosophie sociale de la première génération de l'Ecole de Francfort (Adorno, Horkheimer, Marcuse) par Jürgen Habermas en une théorie et philosophie de la rationalité communicationnelle qui, dans une distance de plus en plus grande par rapport au néo-marxisme de ses pères fondateurs, croyant en la force génératrice et commnicationnelle des actes langagiers et en la force consensuelle des argumentations discursives, s'oriente (1) vers l'élaboration d'une pragmatique universelle comprise comme " science reconstructive des actes de parole " ; (2) vers une théorie de la communication, faisant de l'agir communicationnel le fondement d'une nouvelle théorie sociale, et (3) vers une nouvelle théorie du Droit, de la justice et de la Démocratie qui préconise la fondation des normes du Droit, loin de toutes les approches positivistes et décisionnistes de la question, sur le " principe discussion ".
Quant à la Démocratie, la thèse de Habermas est que " le principe démocratique ne peut se manifester que comme le c?ur d'un système de droit ". " Dans cette perspective, la genèse du droit est effectivement conçue comme un processus circulaire donnant lieu à la constitution co-originaire du droit par le code du droit et le principe démocratique (communicationnel). L'objectif visé par Habermas, avec cette justification philosophique et sociologique du principe démocratique, dans le système du droit codifié, est clair : Il s'agit avant tout de justifier, à la lumière du principe démocratique et du principe " discussion ", les droits fondamentaux des citoyens, et de redéfinir, sur ces bases théoriques, l'Etat de droit.
Ce dernier ne peut cependant continuer à fonctionner comme garant des libertés et de l'inviolabilité des droits fondamentaux que s'il est en permanence confronté avec une opinion publique politique et des espaces d'expression communicationnels autonomes aspirant à une démocratie plus radicale, instaurant la participation réelle des citoyens au pouvoir et aux affaires publiques. Démocratiser la démocratie pourrait donc être le mot d'ordre de cette nouvelle philosophie politique - analysée dans cet ouvrage, dans une perspective critique - dont l'objectif premier est la transparence et le consensus obtenu démocratiquement, par les participants à une " situation de parole idéale ", dans la perspective de l'intercompréhension.
Coleção: Philosophie-épistémologie
ISBN: EUR
ISBN13: 9782841741342
Editora: Kimé, Éditions
Dimensões: 144 x 210 (LxA)