Le taylorisme à visage humain

Le taylorisme à visage humain

Le travail est réalisé par les travailleurs, mais organisé, analysé, critiqué, amélioré, et en général parlé par d'autres : organisateurs, chefs du personnel, ergonomes, psychologues, sociologues, et spécialistes divers. Cette division du travail entre ceux qui font, et ceux qui ... + Saiba mais
de R$ 120,56por R$ 108,50 4x de R$ 27,13 sem juros Economize R$ 12,06

Descrição

Le travail est réalisé par les travailleurs, mais organisé, analysé, critiqué, amélioré, et en général parlé par d'autres : organisateurs, chefs du personnel, ergonomes, psychologues, sociologues, et spécialistes divers. Cette division du travail entre ceux qui font, et ceux qui disent ce que les autres font, ou devraient faire, est lourde de conséquences sur les conditions de travail, sur les relations de travail, et sur leur devenir.
L'auteur désigne Taylor et le taylorisme comme les responsables de cet état de fait. Mais il ne s'en indigne pas pour autant. C'est qu'il apparaît très difficile de n'être pas taylorien, dès lors que l'on veut être scientifique. De fait aujourd'hui l'expert (qui se veut également humaniste) n'est pas prêt de renoncer à décider, en matière d'organisation du travail, de ce qui est bon pour les travailleurs, qui sont toujours "les meilleurs de ses amis". En Norvège ou en Chine, aux États-Unis ou en Israël, en Italie ou en URSS, et bien entendu en France, son fragile savoir est reconnu. A commencer souvent par les travailleurs eux-mêmes.
Coleção: Sociologies
ISBN: EUR
ISBN13: 9782130369202
Editora: PUF - Presses Universitaires de France
Dimensões: 150 x 210 (LxA)