Odes à chacun - Tombeau de Gérard Philipe

Odes à chacun - Tombeau de Gérard Philipe

Poète, Henri Pichette l'aura été comme personne. Artaud excepté, qu'il a toujours vénéré, il aura été poète comme aucun autre poète. C'est-à-dire farouchement, violemment, follement – si l'on veut bien prendre la folie comme un emballement de la raison. Avec Pichette, la poésie n... + Saiba mais
de R$ 62,64por R$ 56,38 4x de R$ 14,10 sem juros Economize R$ 6,26

Descrição

Poète, Henri Pichette l'aura été comme personne. Artaud excepté, qu'il a toujours vénéré, il aura été poète comme aucun autre poète. C'est-à-dire farouchement, violemment, follement – si l'on veut bien prendre la folie comme un emballement de la raison. Avec Pichette, la poésie ne suffisait pas, il était en quête d'une lumière plus insoutenable, brutale, intense, évidente : la poésie de la poésie, celle qui se donne pour l'oxygène de l'être, celle qui a force de révélation, et de colère aussi.
Car Pichette a la dent dure, le regard sauvage, voire un accès direct à la beauté. Il bat le lexique comme d'autres les fourrés. Il parle dru, net et précis, sans jamais oublier, comme le souligne Alain Rey, d'aller «droit à l'essentiel, qui est l'amour». Avec les Odes à chacun, il entend «faire chef-d'œuvre en digne compagnon» : écrire en artisan souverain, dire les peines et les joies d'un labeur qui s'affranchit du temps, chanter la Création en chacun de ses phénomènes, en chacune de ses incarnations. Et d'emblée, il annonce quel est le champ immense, mais humble à la fois, de ses explorations : «Ce monde est parsemé d'œuvres douces et fortes». Et les Odes à chacun sont ainsi : douces et fortes.
Avec le Tombeau de Gérard Philipe, Pichette n'est plus dans la louange du monde, mais dans la célébration fervente, désespérée, foudroyante d'un être unique. Pour celui qu'il aimait comme un frère, il compose l'une des plus sublimes déplorations jamais réalisée en langue française.
Coleção: Poesie gallimard
ISBN: EUR
ISBN13: 9782070358281
Editora: Gallimard
Dimensões: 110 x 180 (LxA)