Violence politique totale : un défi pour les sciences sociales

Violence politique totale : un défi pour les sciences sociales

Du 11 septembre 2001 aux attentats de Paris en 2015, les sciences sociales se trouvent incontestablement pertubées dans leur capacité à expliquer la résurgence des formes de violence les plus radicales. Car plutôt que de parler de terrorisme, le sociologue Jérôme Ferret préfère q... + Saiba mais
por R$ 69,60 4x de R$ 17,40 sem juros  

Descrição

Du 11 septembre 2001 aux attentats de Paris en 2015, les sciences sociales se trouvent incontestablement pertubées dans leur capacité à expliquer la résurgence des formes de violence les plus radicales.
Car plutôt que de parler de terrorisme, le sociologue Jérôme Ferret préfère qualifier ce phénomène de « violence politique totale ».
L'auteur pose l'hypothèse suivante : loin de constituer un phénomène nouveau, ces événements nous invitent à reconsidérer des questions sociologiques fondamentales, telles que la forclusion de la violence dans les sociétés à modernité tardive, la rationalité et les nouvelles subjectivités émergentes, la gouvernabilité des sociétés modernes.
L'essai recense ces différents thèmes et les discute.
Les sciences sociales ont un autre défi à relever, pointe également Jérôme Ferret : par le passé, le thème du terrorisme était organisé autour de spécialistes ; émerge désormais « une foule de lectures nouvelles portées par des experts de tous ordres se situant à la frontière de la science, du journalisme et des institutions constituant un véritable marché de la connaissance très médiatisé même si au fond la connaissance du phénomène n'a pas beaucoup progressé. » Sauront-elles de nouveau éclairer, expliquer le monde en train de se défaire et de se faire ?
ISBN: EUR
ISBN13: 9782373440287
Editora: Lemieux éditeur
Dimensões: 120 x 170 (LxA)